UCL - Auditoires André Simonart (900 places)

  • Maître d'ouvrage: Université Catholique de Louvain
  • Architecte: UCL - CEIU - Cellule d'Etudes Immobilières et Urbaines
  • Situation: BRUXELLES
  • Année: 2014
  • Secteur: Ecoles
  • Surface: 4.500 m²
  • Références: 2012.0029
  • Étude(s) Réalisée(s):

    pictos40x40 stabilitepictos40x40 techpictos40x40 energie

DESCRIPTION

Construction d’un auditoire de 900 places sur le site de l’UCL à Woluwe-Saint-Lambert
Surface totale = 4.500m²

Le projet consiste en la construction d’un nouvel auditoire de 900 places pour l’UCL. Le bâtiment a pris place au cœur du site universitaire de Woluwe-Saint-Lambert. Il a pour objectif de répondre à l’augmentation du nombre d’étudiants en Médecine.
L’auditoire est construit sur deux niveaux : la partie basse contient 550 places alors qu’un balcon permet à l’étage d’accueillir 350 places supplémentaires. Le bâtiment se compose également de différentes salles de cours ainsi qu’une salle polyvalente. Une cloison mobile peut également être installée pour séparer l’auditoire en deux parties.
L’édifice à l’architecture sobre et brute atteint les performances des bâtiments à basse énergie.

NOTE TECHNIQUE

Stabilité :
La structure du bâtiment est composée de voiles préfabriqués en béton armé (de type pré-murs) de planchers préfabriqués en béton armé (de type prédalles) et d’une toiture en bois lamellé-collé. Le balcon est quant à lui réalisé à partir de hourdis en béton précontraint étant donné les grandes portées libres.
Une poutre centrale principale divise l’auditoire en deux parties symétriques et permet d’éviter toute colonne dans l’espace (palan libre). Cette poutre supporte à la fois la structure de toiture et les hourdis des balcons.
La conception de la structure a été dictée par des impératifs de temps de construction extrêmement réduits puisque l’ensemble du bâtiment a été réalisé en 12 mois. Une partie importante de la structure a été préfabriquée en atelier de manière à limiter les interventions sur chantier et les retards dus aux intempéries.
Les connections avec les bâtiments existants sont réalisées par des passerelles en structure béton et bois.

Techniques spéciales : Un bâtiment basse énergie
Le bâtiment fait la part belle aux économies d’énergie ainsi qu’au caractère durable des matériaux utilisés.
Ventilation  La ventilation des espaces est de type double flux avec récupérateur de chaleur rotatif haut rendement. Il permet outre la limitation de la consommation de chauffage, l’amélioration du niveau d’humidité dans l’auditoire et d’éviter l’assèchement de l’air dû à une ventilation intensive.
700 bouches de ventilation ont été percées en-dessous des sièges afin de ventiler les lieux. La régulation des débits de ventilation dans l’auditoire ainsi que des salles de cours est de type à débit variable. Des boites de réglage permettent d’ajuster le débit d’air dans le local en fonction d’une sonde CO2 qui donne une image de l’occupation du local. Au fur et à mesure que l’auditoire se remplit, le débit de ventilation augmente. Cela permet de toujours utiliser le débit nécessaire et d’éviter les gaspillages.
Refroidissement / Chauffage  L’auditoire sera refroidi la nuit par le procédé « night cooling »  qui permet de réduire l’utilisation d’air conditionné. Quant au chauffage, la chaleur corporelle des 900 étudiants sera récupérée et recyclée.
Eclairage  L’ensemble du bâtiment est équipé de luminaire LED haut rendement de dernière génération. Ces appareils permettent de réduire les consommations d’électricité mais aussi de limiter les coûts de maintenance grâce à une durée de vie cinq fois supérieure. Leur fonctionnement est contrôlé par de détecteur de mouvement ou d’absence dans les couloirs et les salles de cours.